Tout ce qu’il faut savoir sur le travail en crèche

décembre 26th, 2017 by Marjorie

Vous aimez les enfants et vous souhaitez exploiter cette passion pour gagner votre vie ? Vous pouvez réaliser cet objectif en travaillant dans une crèche. Cependant, il y a une grande différence entre pouvoir et vouloir travailler dans une crèche. Pour vous aider à comprendre la nuance, les notions de base pour travailler dans ce secteur vous sont dévoilées.

Quels sont les métiers pour travailler en crèche ?

Lorsque vous allez écrire votre lettre de motivation pour travailler en crèche, vous devez spécifier la fonction que vous allez exercer. En effet, il n’y a pas qu’un seul corps de métier dans ce domaine. Plusieurs professions peuvent s’intégrer dans ce type d’établissements outre le corps administratif comme l’éducateur, l’infirmière et l’auxiliaire de crèche. Chacun possède un rôle spécifique qui est étroitement encadré par la directrice de la crèche. Si vous postulez au poste d’éducateur, votre rôle va consister à sociabiliser les enfants. Pour cela vous devez avoir un programme d’activités participatives et ludiques. Sinon, les enfants étant donné que les enfants sont encore maladroits, les services d’une infirmière sont nécessaires. L’infirmière va prodiguer les soins pour les particuliers en plus des interventions ponctuelles. Pour le poste d’auxiliaire de crèche ou auxiliaire de puériculture, la tâche consiste à s’occuper de l’hygiène et des activités d’éveil.

Quelles formations faut-il suivre pour s’occuper d’un enfant dans une crèche ?

Tout le monde peut s’occuper des enfants à condition de posséder les qualifications requises. Si l’expérience n’est pas prise en compte par certaines crèches, avoir une formation augmentera vos chances d’obtenir le poste. Plusieurs types de formation peuvent être mentionnés dans votre lettre de motivation pour travailler en crèche. Si vous souhaitez intégrer la crèche en tant qu’auxiliaire de crèche, il faut vous munir d’un CAP (certificat d’aptitude professionnelle) et d’un bac supérieur à 2. Pour un emploi d’auxiliaire, il faudra vous munir d’un diplôme équivalent à un bac+4 et bac+3 pour celui d’un éducateur ou infirmier. Pour ce qui est des métiers de l’enfance en rapport à la santé, il faudra des diplômes supérieurs. Avec le CAP, vous pouvez passer un concours d’ASTEM pour avoir les compétences plus spécifiques en matière d’hygiène et le développement des enfants. Plus votre poste demande une formation et un diplôme élevé, plus les obligations seront difficiles et nombreuses. À noter qu’il est possible de travailler dans une crèche notamment pour l’auxiliaire.

Les qualités pour travailler en crèche

Outre la formation, le travail dans une crèche nécessite des qualités humaines à savoir l’observation, la patience, et le relationnel. En premier, il faut être à l’écoute des autres à savoir les parents et les enfants. Chaque enfant est un cas particulier, d’où la nécessité d’être attentif à ses besoins. Cela implique d’être bien organisé et méticuleux dans le travail. En outre, vous devez vous armer de patience, car prendre soin d’un enfant met les nerfs à rude épreuve. Chaque décision ne doit pas être prise à la légère, chaque problème est une occasion pour s’améliorer. Être polyvalent sera un atout pour être prête en cas d’imprévu, les situations de crise sont assez très fréquentes surtout avec des enfants turbulents.

Leave a Reply