Qu’en est-il de la pédagogie Montessori ?

août 13th, 2018 by Marjorie

La pédagogie Montessori est une forme d’éducation qui ne s’applique qu’aux enfants de trois à douze ans. Suite à une longue observation et à une découverte, Maria Montessori, une pédagogue italienne, a mis en place des activités destinées à aider les enfants à se développer. Cette forme de pédagogie montre que si les enfants grandissent dans un environnement particulièrement adapté, ils auront un meilleur contrôle d’eux-mêmes.

Read the rest of this entry »

Occuper son ado de manière éducative durant les vacances

août 9th, 2018 by Marjorie

Les vacances ont toujours été un moment incontournable pour les enfants et également pour les adolescents. En effet, c’est le moment opportun pour non seulement courir et se promener partout avec des amis, mais aussi découvrir et apprendre un tas de nouvelles choses. Eh oui ! Pendant les vacances, il est également possible d’approfondir les connaissances de son ado ou encore d’améliorer ses expériences. Explications.
colonie scolaire
Read the rest of this entry »

Que faire pendant les vacances scolaires en France ?

août 9th, 2018 by Marjorie

Rester sagement à la maison n’est jamais une solution pendant les vacances scolaires, surtout pour les enfants. Que le temps soit beau ou pas, il ne faut surtout pas vous inquiéter car il y a toujours une solution à tout vu que les activités ne se passent pas forcément en plein air. .

Activités ludiques et sportives, salles de cinéma et de spectacle, visites de musées ou de sites ou encore pique-nique,  promenade, ou simplement prendre un verre sur une terrasse avec vue dégagée, etc. Sachez que ce ne sont pas les choix qui manquent.

  • Voici quelques idées de sorties ainsi que plusieurs activités de loisirs que vous pourrez partager avec vos amis ou vos enfants…

L’île de Robinson

  • Patrick Loiso, directeur de publication du site Zone Scolaire vous recommande l’Ile de Robinson. L’île de Robinson est un parc de jeux pour enfants en intérieur se situant près de Paris. Installée à Montreuil, plus précisément dans le quartier de la Crois de Chavaux, l’île de Robinson vous propose plusieurs activités qui sont bien adaptées pour vos enfants ayant entre 4 et 12 ans. Il y a également un espace de jeux sécurisé fait spécialement pour les enfants de moins de 4 ans.

Ce parc de jeux est pourvu de 2 aires de jeux thématiques qui sont organisées en parcours. Les enfants auront la possibilité d’explorer divers mondes de découvertes et d’aventures à travers la reconstitution de l’île de Robinson Crusoë ou de la ville de York. Des canons à balles, des ponts suspendus, divers passages secrets et sans oublier une ville mystérieuse sont également mis en place. Ce sont des éléments faisant de cet endroit le lieu idéal pour passer de bons moments en famille lors des vacances scolaires. Sans oublier que le parc en question est équipé de plusieurs petites salles de jeux.

 « Feu ! », une exposition à voir en famille du 10 avril 2018 au 06 janvier 2019

Quoi de plus impressionnant que l’histoire du feu ainsi que de son importance dans le monde ? En effet, il est en même temps synonyme de chaleur physique et d’hospitalité, mais aussi de destruction et de violence. Une scénographie tirant partie de la beauté du feu sera mise en avant. Plusieurs objets y seront aussi exposés. L’exposition souhaitant aborder la maîtrise du feu sera déclinée en 3 grandes parties : l’apprivoisement du feu, la compréhension du feu, et sans oublier les différentes manières pour combattre les incendies. Une exposition culturelle idéale et utile pour toute la famille.

L’iFLY au centre commercial Villup

Si vous et vos enfants êtes fans de sensations fortes, iFLY est fait pour vous ! En effet, vous allez pouvoir vous envoler dans un grand tube de 14 m de haut afin de tester la chute libre intérieure en toute sécurité. Avec son flux d’air de 100 jusqu’à 270 km/h, vous allez pouvoir vivre exactement les mêmes sensations de chute libre que pendant un saut d’avion. Depuis le 15 juin 2018, iFLY a ouvert ses portes à partir de 10h à 1h du matin 7j/7. Survolez en réalité virtuelle les paysages grandioses de Dubaï, d’Hawaï ou encore de la Californie.

Des astuces pour bien organiser un baptême

août 8th, 2018 by Marjorie

Le baptême pour l’enfant est une occasion de célébrer sa naissance, mais c’est toute la famille qui se réjouit. Cependant, organiser un baptême n’est pas facile étant donné son importance, même si cet événement ne dure qu’une seule journée. En effet, comme toute cérémonie, religieuse de surcroît, le baptême nécessite un minimum de préparation afin que tout se déroule dans la sérénité. Toute une série d’activités est à réaliser bien avant la date fixée. Il ne faut pas oublier qu’outre la famille, il se peut que d’autres personnes soient invitées.

Read the rest of this entry »

Faire le tour du monde avec ses enfants : avantages et inconvénients

août 8th, 2018 by admin

Avant de se décider à faire un tour du monde avec ses enfants, il est conseillé d’avoir déjà un peu bourlingué, histoire de ne pas se lancer totalement dans l’inconnu, au risque de se retrouver désorganisé, voire perdu. Vous aurez alors une idée sur comment votre périple va se passer, et parviendrez à identifier les différents avantages et inconvénients.

Peut-on obliger les enfants à faire le tour du monde ?

Pour qu’un tel projet soit un succès, il est essentiel que tous les membres de la famille aient comme passion commune l’amour du voyage et de la découverte. Si tel n’est pas le cas, les membres qui ne sont pas friands de voyages pourraient considérer ce projet comme une obligation et non un plaisir.

De nombreux parents souhaitant faire le tour du monde en famille se demandent s’ils ont le droit d’imposer ce genre de projet à leurs jeunes enfants. Bien qu’il soit préférable que ces derniers partagent les mêmes rêves de voyage, les parents ont tout à fait le droit d’imposer ce genre de décision. Toutefois, de nombreux facteurs doivent être pris en compte, comme la personnalité et la psychologie de l’enfant par exemple.

En revanche, le discours n’est pas le même si vos enfants sont des adolescents. Ils sont plus attachés à leurs amis et ont une personnalité beaucoup plus prononcée. Il est alors recommandé de ne pas leur imposer ce type de voyage s’ils n’en ont vraiment pas envie.

Les avantages d’un tour du monde avec ses enfants

Faire le tour du monde avec ses enfants apporte de nombreux bienfaits sur bien des aspects. Sur le plan familial, ce genre de projet permet de renforcer les liens entre les parents et les enfants. Les moments passés en famille sont plus nombreux, et généralement plus agréables. On découvre et essaye de nouvelles choses ensemble, et les souvenirs partagés sont considérables.

Sur le plan culturel, un voyage autour du monde permet aussi bien aux parents qu’aux enfants de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles mœurs. Les enfants apprendront ainsi à être plus ouverts d’esprit, à accepter les différences entre les cultures, à s’ouvrir à plus de monde etc. Au retour, chaque membre de la famille gardera en tête des souvenirs inoubliables tout en ayant appris un peu plus sur notre monde.

Les inconvénients d’un tel projet

Les avantages sont nombreux, toutefois un tour du monde avec ses enfants n’est pas forcément toujours tout rose. Souvent, ce genre de voyage tourne plus ou moins mal lorsqu’un membre de la famille est « contraint » de voyager. Celui-ci n’est par exemple pas amoureux de voyages, il considère alors que le projet lui est imposé. Cette différence d’intérêt pourrait entraîner de mauvaises ambiances durant les séjours à l’étranger.

Le problème peut également venir des enfants, notamment des adolescents. Chacun a sa personnalité, et un enfant pourrait avoir besoin de repères stables pour son épanouissement. Or, des déplacements et des changements d’hôtels et de relations trop fréquents pourraient ne pas lui convenir, au point de se retrouver déstabilisé ou malheureux.

Autre inconvénient d’un tour du monde en famille : le stress, surtout pour les parents. L’entreprise de faire plusieurs voyages demande énormément d’attention et d’organisation. Le stress est encore plus important lorsqu’il faut s’occuper de plusieurs enfants.

L’utilisation des réseaux sociaux quand on est adolescent

août 7th, 2018 by Marjorie

Depuis quelques années les réseaux sociaux ont vraiment explosé et occupent la majeure partie du temps libre des adolescents notamment. Inexistants il y a encore peu, les plateformes en ligne comme Facebook, grand initiateur de ce mouvement, Twitter ou encore Instagram sont aujourd’hui l’endroit où s’expriment le plus les gens. Nous allons donc nous pencher ici sur l’utilisation des réseaux sociaux quand on est adolescent.

Une utilisation qui commence de plus en plus jeune

De nos jours il est courant de voir des enfants utiliser des smartphones très jeunes, dès le collège notamment. Cela encourage donc ces derniers à s’inscrire sur les réseaux sociaux qui sont réellement à la mode en ce moment, comme pour Instragram ou il y a de plus en plus de jeunes. Et il est devenu très facile d’avoir de nombreux abonnés, c’est donc la facilitée. Aux parents de poser les barrières et de faire en sorte que les enfants n’aient pas accès trop jeunes à ce genre de sites où ne nous pouvons pas contrôler le contenu auquel ils auront accès.

Une utilisation trop intensive

Souvent les jeunes ont du mal à se limiter et auront te

 

ndance à passer bien trop de temps sur les réseaux sociaux. Un temps passé sur ces sites qui n’apporte que peu de choses le contenu n’y étant que trop rarement enrichissant. Les adolescents passent leur temps sur ce genre de site à raconter leur vie et communiquer entre eux. Il ne faut pas que vos enfants y passent trop de temps, dirigez-les plutôt vers des activités sportives ou les études et ils n’en sortiront que grandis. Maitrisez donc leur temps d’utilisation des réseau sociaux.

Une violation de la vie privée

Le risque pour les adolescents est qu’ils partagent sur les réseaux sociaux du contenu trop personnel. Il y a danger car les données qui circulent sur Facebook ou Twitter notamment ne sont pas personnelles et peuvent être partagées par la suite. Il faut donc inculquer aux enfants ces risques et leur apprendre à faire attention à cela sans quoi ils encourent de graves soucis.

Des dangers d’arnaques

Sur les réseaux sociaux plus qu’ailleurs, le risque d’arnaque est fortement présent. En effet de nombreux faux profils sont présent sur Facebook notamment et sont là afin d’essayer de dérober des informations bancaires ou autres, mais cela est purement de l’arnaque et les adolescents parfois naïfs dans leur jeunesse peuvent se faire avoir. A vous de faire en sorte d’éviter cela. Les usurpations de profils sont également monnaie courante, attention à cela également.

Même si les réseaux sociaux font partie de la vie d’une grande majorité de personnes, il convient de faire attention à vos enfants lorsqu’ils utilisent ces plateformes. Les dangers y sont nombreux et même si les réseaux sociaux peuvent être utilisés à bon escient il faut prévenir vos enfants de tous les soucis qu’ils peuvent y trouver. Il est important que les jeunes maitrisent rapidement les réseaux sociaux car dans le milieu professionnel ils seront peut-être amenés à les utiliser.

Encadrez vos enfants et ils n’auront pas de soucis particuliers, mais avec internet et son ampleur les dangers y sont nombreux.

Les astuces pour faire boire de l’eau à un enfant

août 3rd, 2018 by bibou

En période de grande chaleur plus particulièrement, il est très important de faire boire de l’eau à un enfant. Les bébés surtout, peuvent très vite se déshydrater. Cependant, il n’est pas toujours aisé de donner de l’eau à nos petits bouts. Voici quelques astuces pour réussir à les faire boire.

Donner de l’eau dès le plus jeune âge

Dès le début de la diversification, vous pouvez donner de l’eau à bébé. Soit entre 4 et 6 mois environ, alors que l’apport en lait diminue et qu’il faut conserver une quantité importante de liquide pour bien hydrater bébé. En période de fortes chaleurs, il est important de lui proposer régulièrement de l’eau au biberon. Ceci, même s’il a tendance à la bouder et qu’il ne boit que quelques gorgées à chaque fois : ce n’est pas grave, il s’habitue petit à petit à boire autre chose que du lait. Et puis s’il a vraiment soif, bébé boira, c’est certain.

Reste que si elle est très calcaire, l’eau risque d’avoir un goût assez dur, qui peut ne pas plaire à bébé. Il existe alors des solutions anti-calcaire qui permettent de préserver le goût de l’eau, mais aussi la peau de vos petits. En effet, l’eau calcaire a tendance à assécher d’autant plus les peaux fragiles.

Vous vous demandez toutefois : mon bébé peut-il boire de l’eau adoucie ?  Oui, mais après 6 mois. Avant cet âge-là, il est encore trop fragile pour que l’on puisse lui proposer n’importe quelle eau sortant du robinet. Il faut donner à bébé une eau faiblement minéralisée et adaptée à son alimentation : vous verrez un sigle sur les bouteilles dans le commerce.

Pour les plus grands : montrez l’exemple et variez les plaisirs

Concernant les bambins de 2 à 3 ans en particulier, ils ne boiront que s’ils l’ont décidé… C’est la grande période de l’affirmation. Alors autant faire en sorte, au maximum, que ce ne soit pas vécu comme un ordre ou une contrainte.

Pour éviter cela, premier conseil : montrez l’exemple ! Buvez souvent de l’eau !  C’est la même chose que pour leur faire manger des légumes verts finalement… Vous pouvez aussi les « appâter » en leur montrant le très neuf et très joli verre coloré que vous avez acheté spécialement pour votre petit garçon ou votre petite fille… Ils n’auront qu’une seule envie : boire dedans ! Vous pouvez aussi tenter la petite gourde ou alors une paille dans le verre, ou encore, des glaçons aux formes rigolotes. L’attrait de la nouveauté fonctionne aussi pour se laver les dents par exemple : la toute nouvelle brosse fera fureur !

Autre technique : essayez de les responsabiliser. Mettez en place un système qui permette à vos enfants de se servir eux-mêmes. L’eau sera bien meilleure s’ils ont rempli le verre eux-mêmes… Vous pouvez par exemple laisser un petit gobelet près du lavabo de la salle de bain. Il y aura sans doute de l’eau renversée, mais c’est un moindre mal.

A noter que, outre boire régulièrement de l’eau, des recommandations sont préconisées en cas de canicule, en particulier pour les personnes fragiles et donc les bébés et jeunes enfants : ne pas sortir aux heures les plus chaudes, maintenir le plus possible le frais dans le logement en fermant fenêtres et volets, rafraîchir le corps en mouillant au moins le visage, etc.

Des conseils utiles pour un voyage en famille au Viêtnam

août 2nd, 2018 by Marjorie

Il est toujours nécessaire d’avoir quelques connaissances concernant un pays de destination surtout quand on voyage avec des enfants. Parmi cela figurent le climat, la culture et les endroits à visiter. Avant de voyager avec vos bambins au Viêtnam, il serait ainsi plus judicieux de connaître le climat de ce pays. Tout d’abord, il est à savoir que la mousson sévit dans ce dernier. De novembre à avril, c’est l’hiver dans le nord-vietnamien. Pendant cette période, la température varie de 15 à 20 °C le jour, et la nuit, elle est inférieure à 10 °C. Dans les régions montagneuses, par contre, le climat est moins humide et plus chaud. De mai à octobre, il pleut, mais c’est aussi la période la plus sèche du territoire, la chaleur peut atteindre 40 °C. Concernant le centre du Viêtnam, il est plus favorable d’y faire une visite de février à mai. Le sud-vietnamien, quant à lui, se visite de décembre à avril. Le temps y est plus ensoleillé. En général, cet État s’explore de novembre à mars.

Le savoir-vivre au Viêtnam

Les vietnamiens aiment les enfants mais on peut dire que cet amour est très démonstratif. Ils aiment pincer les joues, le ventre, et même taper les fesses pour éloigner les mauvais esprits selon leurs croyances. A part cela il existe quelques règles de comportement nécessaires à connaître au pays. Par exemple, il ne faut pas entrer dans une maison ou un appartement sans y être invité. Aussi, toujours enlever ses chaussures avant de franchir la porte d’une maison. Lors de vos séjours au Viêtnam, habillez-vous correctement, surtout dans les temples et les lieux de cultes. Sur les plages, évitez le nudisme. Quand un habitant du pays vous invite, apportez toujours un cadeau. Ne choisissez pas des fleurs, des montres ou encore du savon comme présent. Cela serait perçu comme une insulte. Concernant les croyances, la vie des Vietnamiens est façonnée par la religion des ancêtres, le bouddhisme, le confucianisme, le taoïsme et le christianisme. Dans le culte des ancêtres, il est considéré que les âmes des parents décédés survivent et protègent leurs descendances. L’autel des ancêtres est visible dans toutes les demeures vietnamiennes. Il représente le cœur du foyer.

Les meilleurs itinéraires du pays

La baie d’Along est sûrement une destination à ne pas rater au Viêtnam. Elle est située à l’Est de Hanoi, aux alentours de la Chine. Cette région est réputée pour ses eaux turquoise et ses îles couvertes de forêt tropicale. Plusieurs activités y sont possibles, comme la pratique du kayak qui peut ravir les enfants, la visite d’une ferme aux poissons où les petits peuvent les nourrir ou même de l’escalade, notamment dans le parc de Cat Bà. Au cours d’un voyage au Viêtnam, n’oubliez pas aussi de visiter le parc national de Phong Nha-Ke Bàng. Il trouve emplacement dans le Nord de la cordillère annamitique. Cette réserve s’étend sur 200 000 ha et sa particularité est, qu’elle possède un réseau de cavernes et de grottes. Ce patrimoine mondial de l’UNESCO attire plusieurs touristes grâce à sa biodiversité et ses vestiges historiques. Parmi les mammifères en danger du site, vous pourrez apercevoir l’ours noir ou encore le Serow.

Inviter ses proches à un baptême en 2018

août 1st, 2018 by Marjorie

Inviter ses proches à un baptême en 2018

Quelques mois après avoir annoncé la naissance de votre enfant, c’est au tour du baptême ? C’est un évènement important pour vous et vous souhaitez le partager avec tous ceux que vous aimez ? Pour les inviter, pensez au faire-part, un support qui marque les esprits. Read the rest of this entry »

Enfant perturbé par un évènement traumatisant: les solutions

juillet 30th, 2018 by Marjorie

Petits et grands peuvent être confrontés à des événements traumatisants au cours de leur vie. Si les adultes sont en mesure de gérer eux-mêmes leurs émotions, les enfants ont besoin de son entourage pour s’en sortir. La peur, le stress et l’angoisse sont les émotions qu’ils peuvent ressentir après un état de choc psychologique, émotionnel ou physique. Cela apparait quand un événement marquant vient interrompre brutalement la vie de l’enfant. Découvrez les différentes causes du traumatisme chez l’enfant et comment les aider à les surmonter.

Les causes du traumatisme chez l’enfant

Chez l’enfant, il existe deux types de traumatismes à savoir le traumatisme unique et le traumatisme répétitif. Comme son nom l’indique, ce premier se produit une seule fois dans la vie de l’enfant comme le cas d’un accident, du divorce de ses parents, de la mort d’un proche, d’une maladie grave, d’un cambriolage, d’un attentat, des humiliations ou d’un désastre naturel occasionné par un volcan ou un tremblement de terre. Le traumatisme répétitif quant à lui se répète plusieurs fois dans sa vie. Cela peut être des maltraitances, des guerres ou des violences. À cause de la mémoire traumatique, l’enfant va avoir des flashs de ce qu’il a vécu et va faire des cauchemars. Ces derniers vont l’empêcher de vivre sereinement. Cette mémoire disparaît une fois que la victime prend conscience de ce qui s’est réellement passé. D’où l’importance de prendre en charge le problème avant qu’il ne s’aggrave.

Le rôle de l’entourage face à un enfant traumatisé

Les événements traumatisants surviennent à l’improviste. Leur impact émotionnel est différent d’une personne à une autre. Ils peuvent faire l’effet d’un tsunami chez un enfant. Que votre enfant ressente de la peur réelle ou imaginaire, ne la négligez pas. Sachez que c’est à travers cette émotion qu’il envoie un message. Soyez là quand il en a le plus besoin de vous. Quand vous remarquez ce changement d’attitude chez votre enfant, dites-vous que c’est le moment de lui faire sentir votre présence,  votre amour et votre attention. Pour l’aider à comprendre ce qui lui arrive, il est conseillé de favoriser la communication et le dialogue. Reprenez une routine rassurante et lui redonnez un cadre sécurisant afin qu’il puisse avoir ses repères pour se construire.

A quel moment consulter un professionnel ?

Il est plus facile de repérer chez un enfant un traumatisme. Il change de comportement aussi vite. Le développement des peurs classiques est normal entre 3 et 6 ans, mais quand elles deviennent invalidantes et risquent de perturber l’enfant dans son quotidien, le mieux serait d’en parler avec un psychologue ou un psychiatre. Prudence est de mise quand votre enfant se met toujours en colère ou présente un comportement agité ou désorganisé. Les problèmes de concentration et les problèmes de sommeil en sont aussi des conséquences. Agissez rapidement quand l’enfant a un changement d’humeur et refuse d’aller à l’école. Cela peut bien être des signes que votre enfant souffre. Certains d’entre eux éprouvent aussi des malaises physiques comme les nausées, les maux de ventre, les maux de tête ou encore les tremblements. Suivre une séance de thérapie familiale est la solution la plus efficace pour aider un enfant traumatisé. Pour un résultat fiable et durable, il est important de chercher les causes du problème pour mieux les résoudre.

« Previous Entries