La sécurité des enfants à moto

août 30th, 2013 by admin

enfant-a-motoLes deux-roues sont de plus en plus prisés en ville qu’il est devenu tentant pour les parents de transporter leur enfant à moto pour l’emmener à l’école par exemple, ou pour faire une simple balade. Le code de la route autorise en effet le transport en deux-roues d’un enfant de moins de 5 ans, moyennant toutefois l’utilisation d’un siège spécifique et d’un système de retenue. Le plus sûr est toutefois d’attendre que l’enfant ait les jambes assez longues pour s’appuyer sur les cale-pieds… Dans tous les cas, voici toutes les précautions à prendre avant et pendant le transport d’un enfant à moto.

Transporter un enfant à moto : rappel de la loi

L’enfant ne doit jamais être assis devant le conducteur. C’est notamment la règle numéro 1 à prendre en compte quand il est question de transport d’enfants à moto, leur position et leur sécurité. Cette règle est d’ailleurs valable quel que soit l’âge du passager  qui doit impérativement être derrière vous. Autrement, vous risquez une amende de 150 euros.

Le siège et la ceinture de sécurité

Comme mentionné plus haut, la loi prévoit qu’il est légal de transporter un enfant de moins de 5 ans à moto à condition d’utiliser un siège conçu à cet effet et muni d’un système de retenue. Cependant, cet équipement ne permet pas à l’enfant de gérer son équilibre faut d’appuis sur les jambes. Le fait qu’il soit solidaire à la moto le rend aussi davantage vulnérable en cas de chute. Voilà pourquoi le tapis de selle (non rattaché au véhicule) et la ceinture de sécurité sont bien plus efficaces. Ensuite, une fois l’enfant bien installé sur son siège, vérifiez que ses pieds ne risquent pas de s’emmêler avec la roue, le disque de frein, ou encore la couronne de la moto.

Les équipements de protection indispensables

A moto, votre enfant court les mêmes risques que vous. Il doit donc porter des vêtements adéquats, notamment un blouson et un pantalon spécifiques, c’est-à-dire munis de protections, ainsi que des chaussures montantes. Faites-lui également porter des gants que vous pourrez en trouver en jardinerie.

La question du casque ne doit pas non plus être prise à légère car délicate. Assurez-vous qu’il ne soit pas trop lourd, les muscles du cou des enfants et leurs vertèbres cervicales n’étant pas encore suffisamment développés pour supporter la plupart des casques moto. Aussi, il est impossible pour un enfant de porter un casque intégral (trop lourd). Un casque jet n’est pas aussi adapté par ce qu’il ne garantit qu’une protection relative. Optez plutôt pour un modèle tout-terrain, mieux conforme à la morphologie des tout-petits. Achetez toujours un casque neuf et jamais un casque d’occasion.

Autres consignes de sécurité

Il convient aussi de rappeler que pour transporter en sécurité un enfant à moto, il vaut mieux réduire sa vitesse. Équilibre à deux oblige, il faut également éviter de trop se pencher. Outre cela, il existe aussi une autre astuce qui consiste à fixer un top-case ou sac sur le porte-parquets, ce qui évitera à l’enfant de basculer en arrière, et donc de réduire les risques. Enfin, assurez-vous qu’il puisse se tenir fermement à vous, via la ceinture de votre blouson ou une ceinture spéciale qui soit munie de poignées.

One Response to “La sécurité des enfants à moto”

  1. Motard Says:

    Vos conseils sont dans les grandes lignes « bien » mais pour ce qui est des gants et du casque la c’est du WTF (bref du grand n’importe quoi) , je m’explique :

    -Les gants de jardinerie !?!? vous vous voyez avec des gants pour jardiner sur un gros cube ? Moi non , si il y a des gants spécialement adapter pour la moto se n’est pas pour leurs beautés (quand je « parle » de gant de moto se sont uniquement ceux avec des coques protectrices…) . Autre chose sur vos gants de jardinerie , j’ai un sérieux doute sur leurs résistance a l’abrasion et d’autant plus si ils sont en plastique là pour moi c’est de’ grandes chance d’emmener l’enfant au urgence pour lui enlever les morceaux de gants qui se seraient collé a la peau (comme c’est le risque avec un sur-vêtement) . Bref tout cela pour dire qu’il faut absolument et uniquement prendre des gants de moto avec le plus de coques / renforts possible car si c’est pour mettre des gants de jardinage ou même des soit disent gants de moto qui sont en réalité de simple gants en cuir au-temps rien lui mette .

    -Les casques : conseiller du casque « tout-terrain » n’est pas un top surtout sans préciser qu’a ce type de casque il faut un support des cervicales molletonné au vue qu’avec ce type de casque lorsqu’il y a l’éventualité d’une chute avec une partie avent du casque qui rentre en contacte avec le sol il y a plus de risques pour les cervicales. Pour ce qui est des casques et le rapport poids (par rapport aux ages) cela est vrai mais a l’heur d’aujourd’hui il y a des casques intégral (bien mieux adapter pour la route) en fibre de carbone (issue du monde de la compétition) qui est ultra léger sans pour au-temps apporter un risque au niveau de la sécurité et qui sont devenues très abordable . Donc en bref si c’est pour que l’enfant fasse du tout-terrain dans ce cas précis oui il est judicieux de prendre un casque tout-terrain mais avec en plus un support des cervicales molletonné et ci c’est pour faire de la route dans ce cas c’est de l’intégral mais bon pour les deux cas il ne faut pas oublier de prendre un casque avec un poids adapter a l’enfant (donc idéalement privilégiez ceux en fibre de carbone).