Une garderie au bureau, c’est une bonne idée?

mai 21st, 2014 by Aurel

Dans un contexte où les familles demandent de plus en plus de flexibilité, les employeurs doivent faire des pas de géant par rapport aux vieilles techniques de gestion d’entreprise qui étaient utilisées avant. Bien que les petits bureaux n’aient pas les moyens de mettre en place des projets grandioses, les multinationales, de leur côté, ont les poches assez profondes pour réaliser ce type d’ambitions.

Garderie bureau

Dans l’industrie de la location de bureau, il n’existe pas vraiment, pour l’instant, de promoteurs qui offrent des garderies privées aux occupants de l’espace commercial. Serait-ce une bonne pratique à mettre en place pour augmenter l’attractivité des espaces et pour augmenter les tarifs de location de ceux-ci? C’est une question sérieuse qui mérite d’être posée.

Pénurie de places en garderie

Au Québec, en tout cas, il est très difficile de trouver une place en garderie pour son enfant, du moins dans le réseau public à 7$ par jour. Les parents doivent se placer sur des listes d’attente et stresser en attendant qu’on soit en mesure d’accueillir le poupon. Dès que la femme apprend qu’il va avoir un bébé, elle appelle ses parents et, comme deuxième geste posé, elle lâche un coup de fil pour entrer sur la liste!

De ce fait, il est clair que les promoteurs immobiliers commerciaux font face à un besoin non comblé de la population. Ce n’est pas suffisant pour déclarer que l’implantation de garderies dans les bureaux serait une bonne idée mais c’est déjà un argument favorable.

Pénurie de techniciennes en éducation à l’enfance

Pour l’instant, il n’y a pas suffisamment de « gardiennes » pour tout le monde. Dès que les techniciennes sont sorties de leur technique au collégial, elles sont rapidement recrutées pour commencer à faire des remplacements ou encore pour faire des quarts de travail réguliers, selon les heures restantes. Ce milieu très syndiqué peut sembler décourageant puisqu’il faut payer de fortes cotisations syndicales et de bonnes pensions de retraite, mais il y a certains avantages sociaux qui en découlent et, bien évidemment, une certaine sécurité d’emploi.

Même les éducatrices qui n’ont pas suivi de cours sont en mesure de faire certains remplacements puisque c’est la meilleure façon de combler le manque de personnel dont le réseau est actuellement victime. Cela signifie que le promoteur immobilier chargé de louer ses bureaux se retrouverait avec un autre beau problème sur les bras : gérer le recrutement de personnel de garde compétent. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple lorsqu’on est issu d’une industrie totalement différente!

L’ouverture d’un service de garde

À moins de démarrer une garderie de moins de six enfants, ce qui ne serait pas très productif d’un point de vue financier, il est essentiel de déposer une demande de permis auprès du Ministère de la famille du Québec. Celui-ci sera en charge de de déterminer si vous êtes digne de confiance et si vous remplissez toutes les conditions pour qu’on puisse vous confier des enfants. Il faut faire une distinction entre le concept de CPE, centre de la petite enfance, et de garderie. Le premier permet aux parents d’avoir des places subventionnées (à plus faible prix) alors que le second est généralement privé, donc non subventionné. Le projet du développeur immobilier tomberait d’office dans la seconde catégorie.

Les données relatives aux conditions d’acceptation sont présentes sur le site du Ministère de la Famille du Québec.

En conclusion, bien que le besoin pour des garderies « de bureau » est tout à fait présent, cela pourrait représenter un défi logistique complexe que seuls les grands édifices pourraient se permettre d’assumer. Il faut toutefois comprendre que le service pourrait alourdir de façon appréciable la facture de location de chaque locataire, il faut donc s’assurer de bien réaliser ses calculs de rentabilité avant de se lancer, sous peine de lancer un projet qui serait non-concurrentiel et tout simplement utopique!

  • Commentaires fermés sur Une garderie au bureau, c’est une bonne idée?
  • Posted in Parents

Comments are closed.