Le chow-chow et le bébé: comment faire?

janvier 17th, 2014 by Aurel

Les animaux réagissent de façon étonnamment similaires à celles des êtres humains. Dans le cas des chiens, qui font partie des mammifères les plus intelligents dont notre planète est dotée (après les dauphins et les singes, bien entendu), la ressemblance peut être encore plus frappante dans certains cas! Cela se joue notamment au niveau des émotions.

Nous nous intéressons aujourd’hui au cas de l’arrivée d’un bébé et de son impact dans la vie de votre chien. Le chow-chow est un toutou parfait pour illustrer cette situation particulière: étant très protecteur et très territorial, l’arrivée d’une nouvelle personne au sein de son domicile pourrait être synonyme de dérangement pour lui. Vous verrez rapidement que la jalousie pourrait entrer sur scène et assombrir quelque peu la relation entre vous et votre chien.

Ne partons pas non plus en peur. Dans les prochaines minutes, nous étudierons un peu plus en détail l’attitude de votre chien et nous verrons comment il peut être possible de rendre le tout plus facile à vivre pour tout le monde.

Chow chow

Le chow chow est un animal fier qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Tout commence avant l’arrivée du bébé

Il est possible que votre cher chow-chow soit choqué si, du jour au lendemain, l’ensemble de vos habitudes de vie est bouleversé et qu’il perd toute votre attention au profit d’un nouveau-né. Pour créer une période tampon avant la naissance, il est conseillé de mettre en place certaines mesures qui feront que le chien commencera à s’y habituer:

Les odeurs. L’odeur de la poudre pour bébé et celle des lotions sera assez présente dans votre vie de future maman. Adaptez le nez de votre compagnon en faisant apparaître les odeurs quelques mois plus tôt. Vous pourriez même aller jusqu’à appliquer ces items sur une poupée de chiffon, ce qui permettra à votre chow-chow d’assimiler les odeurs à cette silhouette humaine. Premier pas vers la reconnaissance d’une nouvelle personne!

La chambre de bébé. D’un côté, on ne veut pas que Médor soit pris d’une curiosité maladive à l’égard de la pièce qu’on vient soudainement de décider de lui proscrire. De l’autre, il faudrait que votre bébé bénéficie d’un petit nid douillet et tranquille, loin de l’agitation d’un chien! Donc, lorsque la chambre du bébé sera préparée, n’hésitez pas à la présenter à votre chow-chow. Par la suite, cependant, il faudra fixer des limites et l’habituer à ne plus s’y rendre.

Les pleurs d’enfants. Trouvez un enregistrement de pleurs d’enfants et faites le jouer de façon sporadique chez vous. Ce sera une bonne pratique à la fois pour votre compagnon mais aussi pour vous!

Note: Merci à Eukanuba,ca pour l’information fourni pour la rédaction de cet article.

Quoi faire à la naissance du bébé?

Lorsque votre bébé naîtra, avant de le présenter directement à votre chow-chow, pourquoi ne pas rapporter une couverture dans laquelle il a été enveloppé de la maternité? Il reconnaîtra beaucoup mieux l’odeur humaine qu’avec votre poupée de chiffon et il « reconnaîtra » le bébé lorsqu’il arrivera à la maison. On suggère même d’offrir quelques friandises à votre chien lorsque vous lui présenterez la couverture et son odeur: de cette façon, une association positive se fera dans sa tête.

Chow chow enfant

Le bébé risque d’attirer son attention.

Ensuite, essayez de ne pas faire une arrivée en grande pompe avec un niveau d’excitation trop élevé. Si toute la belle famille débarque à la maison dès les premiers jours, par exemple, la routine du chow-chow sera complètement brisée et c’est là qu’il risque de ne pas bien se sentir! Évidemment, dans la mesure du possible, essayez de ne pas trop faire varier le niveau d’attention qui lui était offert. Pendant que bébé dort, offrez quelques caresses au chien! Mais bon, n’exagérez pas non plus, sachant que la race est reconnu pour être assez indépendante de nature.

Enfin, même s’il n’y a normalement aucun danger, il est préférable de ne pas laisser le chien seul en présence du bébé. Compte tenu de la fragilité excessive d’un nouveau-né, mieux vaut ne pas prendre de risque inutile.

Protéger son chow-chow du chahut

Lorsque votre poupon deviendra un peu plus grand et qu’il sera capable d’explorer la maison par lui-même, dites-vous bien que le chien risque de lui paraître très attirant. Si votre chow-chow n’est pas très sociable, il pourrait bien prendra votre enfant en grippe… il est important qu’il ait un lieu où il pourra manger et se reposer en paix, sans risquer de se faire déranger. Fixez aussi très jeune des limites à votre enfant afin qu’il apprenne qu’un chien n’est pas un jouet et que son intégrité physique doit être respectée autant que celle d’un être humain.

La socialisation, une excellente façon de prévenir

Plusieurs problèmes de jalousie et de mécontentement chez un chien vont se produire à cause de sa peur de l’inconnu. Vous ne devez pas oublier qu’il est essentiel de socialiser un chow-chow, et ce dès son plus jeune âge! Emmenez-le se promener dans les rues, présentez-le à des enfants et à des étrangers afin qu’il s’habitue aux caresses des autres et qu’il devienne moins effarouché. Dans un monde idéal, il devra aussi être en contact avec des chats! Cela n’empêchera pas le besoin de l’habituer progressivement à votre bébé mais cela vous rendra la vie beaucoup plus facile.

  • Commentaires fermés sur Le chow-chow et le bébé: comment faire?
  • Posted in Pratique

Comments are closed.