Accouchement et épisiotomie

janvier 17th, 2012 by Planet Cards

En ce qui concerne la pratique de l’épisiotomie tout dépend du professionnel qui la pratique. Une chose est pourtant certaine, elle est utilisée de façon plus systématique pour un premier enfant. Pourquoi l’épisiotomie est-elle si souvent nécessaire ? Bébé-Cards, leader du faire part naissance, fait le tour de la question !

Qu’est-ce qu’une épisiotomie ?

L’épisiotomie est un acte chirurgical bénin pratiqué presque quotidiennement par les obstétriciens et les sages-femmes qui réalisent les accouchements. Il s’agit en fait d’opérer une petite incision de quelques centimètres sur le muscle du périnée, au niveau de la vulve. Cette petite découpe va servir à faciliter le passage de la tête du bébé au moment de l’expulsion.
L’épisiotomie doit être pratiquée au moment opportun pour ne pas être pratiquée sur un muscle déjà déchirée et pour offrir une assez grande sortie au bébé.
Il faut bien noter que cette intervention est complètement indolore du fait de l’anesthésie de la péridurale. Elle permet par contre d’éviter une déchirure du plancher pelvien, de raccourcir le temps d’expulsion et ainsi la fatigue de la maman comme celle du bébé.

Pourquoi pratiquer une épisiotomie ?

Il existe différentes raisons qui font qu’un médecin ou une sage-femme prend la décision de pratiquer une épisiotomie sur une patiente. Elles sont presque toutes liées au muscle pelvien et se comprennent aisément.
– On pratique l’épisiotomie en premier lieu parce que la tête du bébé à du mal à passer ou ne passe pas. Le muscle pelvien n’est pas assez souple, ne se détend pas assez et la future maman risque une déchirure musculaire à tout moment. Celle-ci serait bien plus longue et compliquée à cicatriser qu’une incision franche très vite recousue.
– La deuxième raison à l’épisiotomie -et ceci sans aucun rapport avec un classement de son utilisation- est une raison préventive des troubles du plancher pelvien après un accouchement.
– On incise également le périnée pour éviter, à la suite d’une mauvaise déchirure, les risques de prolapsus, ce qui correspond dit plus « vulgairement » à une descente d’organe.
– Sur le même plan, l’épisiotomie peut éviter le relâchement du muscle périnée post accouchement et les fuites urinaires qui rendent obligatoire la rééducation.
– Enfin un passage trop étroit pour le bébé va entrainer son blocage au niveau de la région du périnée et va pouvoir provoquer une souffrance fœtale. Un bébé qui se fatigue, un cœur qui bat moins vite… Ces symptômes peuvent être dangereux. Aussi l’incision laisse-t-elle le bébé passer plus facilement ou donne-t-elle plus de place au moyen d’aides possibles pour le bébé.
Les suites d’une épisiotomie
Les suites d’un accouchement avec épisiotomie ne sont pas particulièrement compliquées mais peuvent prendre un peu de temps et demandent certaines précautions.
La toilette intime va demander une délicatesse toute particulière pour ne pas déchirer les points de suture et surtout pour ne pas provoquer de douleurs inutiles. En effet la cicatrisation de l’épisiotomie va prendre au moins une semaine et pendant ce temps-là les sutures devront se trouver le plus possible au sec et ne pas être tiraillées. Après la toilette il est recommandé de sécher la zone avec une compresse stérile en tapotant doucement. L’usage d’une ampoule de 40W maximum peut aussi avoir son utilité en chauffant légèrement la cicatrice afin de la faire sécher au mieux.
Selon les femmes c’est le chaud ou le froid qui apportera le plus grand soulagement aux petites douleurs provoquées par la cicatrisation de cette zone sensible. Un filet d’eau tiède puis une ampoule, une fois installée sur le lit pour les unes, eau froide et glaçons pour les autres. Peu importe tant que le soulagement est là et que la plaie fini bien au sec.

Enfin pour ce qui est de la reprise des rapports sexuels, la plupart des femmes les déclarent douloureux jusqu’à trois semaines après la cicatrisation de la plaie et certaines vont même jusqu’à trois mois. Il va donc falloir faire preuve de patience et de douceur du côté des dames comme du côté des messieurs.

  • Commentaires fermés sur Accouchement et épisiotomie
  • Posted in Naissance