Travailler en crèche : quels parcours possibles ?

octobre 6th, 2017 by elisabeth

La crèche fourmille d’enfants, mais aussi de métiers différents ! En effet, les personnes qui travaillent dans ces structures peuvent être des puéricultrices, des psychomotriciens, des agents de crèche, etc. Zoom sur les métiers pour travailler dans une crèche !

Les métiers de l’encadrement

Commençons de façon hiérarchique. Les crèches sont dirigées par des professionnels de la santé infantile, généralement des infirmiers ou infirmières puéricultrices, qui occupent une fonction de cadre de santé et dirige la structure. Ces puériculteurs sont là pour manager l’équipe d’accompagnement des enfants, mais sont également au contact des petits. En effet, le responsable de la crèche a des compétences en soins et santé qui peuvent être nécessaires au quotidien. La formation pour ce métier est la même que pour tous les infirmiers, à savoir trois ans d’études en IFSI (Institut de formation aux soins infirmiers) après un concours, plus une année de spécialisation en puériculture.

Autre métier de l’encadrement dans les crèches, celui d’éducateur de jeunes enfants ou d’éducateur spécialisé. Comme l’infirmier, il est diplômé d’État (après un concours et une formation de 3 ans) et va se charger de guider les accompagnants éducatifs dans les activités quotidiennes. Il va aussi observer les enfants pour éventuellement diagnostiquer des problèmes d’éveil, psychomoteurs ou pédopsychiatriques par exemple.

Les métiers pour épauler les enfants au quotidien

Passons désormais aux personnes qui sont le plus en contact avec les enfants. Ce sont des personnes patientes et capables de gérer plusieurs jeunes enfants dans leurs activités quotidiennes. On trouve notamment les agents ou auxiliaires de crèche qui sont chargés de mettre en place et de participer aux jeux, aux activités et aux temps de repos des enfants. Ces agents sont également parfois chargés de l’hygiène des locaux. Ce métier requiert, comme de nombreux métiers d’accompagnement du secteur, le CAP petite enfance. Il s’agit d’une formation en deux ans qui permet d’avoir les bases nécessaires pour s’occuper d’enfants.

Avec eux travaillent les auxiliaires de puériculture. Comme ses collègues, il est chargé d’accompagner les enfants dans le quotidien et de prendre part à son éveil. Cette fois, le métier est accessible par un diplôme d’État (DEAP), obtenu après une formation complémentaire au CAP en centre de formation spécialisé.

Les intervenants ponctuels en crèche

Dans les crèches, on trouve également des intervenants plus ponctuels. C’est par exemple le cas des pédiatres qui interviennent de temps en temps dans les crèches, pour soigner des enfants malades ou s’assurer de la bonne santé de l’ensemble des jeunes. Des pédopsychiatres peuvent aussi passer dans les crèches de façon régulière pour suivre des enfants nécessitant un appui psychologique ou souffrant d’un trouble. De même pour les orthophonistes ou encore les psychomotriciens par exemple. Tous ces métiers, plutôt tournés vers la santé de l’enfant sont accessibles après la validation d’un diplôme d’État ou des études de médecine.

Parmi les fonctions support de la crèche, on peut également parler des cuisiniers et de ses assistants qui se chargent de concocter des repas adaptés aux enfants, avec en général des produits sains. Il doit être capable de s’adapter à un jeune public et à des régimes particuliers. Il peut également faire des interventions de sensibilisation au bien-manger ou au sens du goût par exemple ! Sa formation est une formation en cuisine avec parfois une spécialisation dans l’alimentation des enfants ou dans la diététique.

Notez que tous ces métiers nécessitent de la patience et une réelle envie de travailler avec un public jeune (parfois même très jeune), actif et qui peut être difficile à gérer. Il faut être passionné par le domaine de l’enfance pour choisir un parcours qui mène à un travail en crèche.

Crèche d’entreprise : quels avantages et inconvénients ?

juillet 20th, 2012 by webmeimfamous

La crèche de société fait beaucoup parler d’elle ces derniers temps. Solution à priori idéale pour les employés, quels sont les réels avantages et inconvénients de ces garderies en contexte professionnel ?

Les avantages d’une crèche d’entreprise

Les avantages d’une crèche d’entreprise sont nombreux, et pas seulement pour les employés. La société qui instaure ce type de service y gagne en image de marque et en productivité (moins d’absentéisme ou de retards de la part des employés, moins de stress également).

C’est également un argument précieux pour séduire de bons éléments lors d’un recrutement.

Les futurs employés y verront la possibilité de concilier vie professionnelle et vie privée mais aussi un moyen de renforcer la proximité avec leurs enfants. Un point très important pour nombre de jeunes mamans qui souhaitent reprendre une activité professionnelle après une maternité. Read the rest of this entry »