Le transat bébé jusqu’à quel âge ?

novembre 20th, 2017 by Marjorie

Il est incontestable que le transat bébé est un équipement séduisant qu’on utilise des sa naissance jusqu’à ce que bébé se tient assis tout seul. Mais il faut savoir que l’utilisation abusive du transat risque de nuire à l’épanouissement de l’enfant. Découvrez comment utiliser le transat bébé et jusqu’à quel âge.

Pourquoi éviter d’abuser du transat bébé

En général, l’utilisation du transat bébé ne doit pas dépasser une heure et demie d’utilisation pour les raisons suivantes : bébé doit apprendre à renforcer ses muscles pour pouvoir tenir sa tête, puis à s’asseoir tout seul.

Or, l’utilisation abusive du transat bébé lui ramollit le dos car ses muscles ne sont pas sollicités. le transat bébé ne remplace pas un lit bien confortable.

À force d’installer le bébé trop longtemps dans son transat, son dos qui ne tient plus droit a tendance à épouser les formes de l’assise. Ce qui risque d’entraver le développement de sa musculature.

Si à partir d’un certain âge, le bébé, qui aime bouger son corps, n’a plus envie d’aller sur son transat, c’est parce qu’il ressent le besoin de bouger ses membres. Or, il se trouve que le harnais de sécurité qui le maintient fermement contrarie ses mouvements. Le développement des facultés motrices de l’enfant est alors compromis par l’utilisation abusive du transat.

De même, pour bien grandir, bébé a besoin de contact, c’est pourquoi il est déconseillé de laisser le bébé dans son transat pour plus de 30 minutes d’affilée. Il risque de se sentir abandonné, ce qui impacte sur le développement de ses facultés cognitives.

Pour mieux profiter des avantages du transat bébé, il est donc important de respecter la durée d’utilisation, conseillée par les puériculteurs et les puéricultrices. Pensez à passer des moments de complicité avec votre enfant en l’installant sur un tapis d’éveil.

Jusqu’à quel âge peut-on mettre le bébé dans son transat ?

Le transat bébé est pratique dès sa naissance jusqu’à ses six ou huit mois. C’est parce que bébé grandit rapidement et à partir de 3 ou 4 mois, il commence à se retourner et à se balancer tout seul. Non seulement le transat, devenu trop petit pour lui, entrave son développement, mais il risque également de renverser la structure. En effet, le poids maximal préconisé par le fabricant varie de 9 à 13 kg, selon les modèles.

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, il s’intéresse de plus en plus à son environnement ; l’éveil des sens devient important. Il a besoin de toucher, de goûter, d’attraper des objets. En un mot, il aime faire bouger son corps. Dans ce cas, le transat bébé devient obsolète. Il est préférable de l’installer dans un parc à bébé d’où il s’exercera pour marcher à 4 pattes puis se mettre débout avant d’esquisser ses premiers pas.

En conclusion, pour le bien-être de votre enfant et pour que le transat soit vraiment un accessoire fiable pour son épanouissement sous tous les aspects, vaut mieux limiter l’utilisation du transat aux durées recommandées. Il est également important de respecter le poids limite préconisé par le fabricant afin de garantir la sécurité de l’enfant. D’ailleurs, pour créer un lien fort avec son enfant, rien ne vaut les moments de complicité, passés à jouer avec lui.

Leave a Reply