Cours de danse pour femmes enceintes

mai 5th, 2016 by Monique Goyer

Cours de danse pour femmes enceintesUn cours de danse pour vous 2…

Enceinte de son 2e enfant, Catherine Castonguay, interprète et chorégraphe en danse contemporaine, vous offre un cours de danse spécialement conçu pour favoriser la bonne respiration, la détente et le renforcement des muscles nécessaires à l’accouchement et au post-partum. Mais plus encore, elle vous apprend à danser et à improviser … selon vos propres habiletés naturelles. Car, la danse est présente en chacun de nous !

Durée : 6 semaines
Coût : 126 $ avant taxes
À la classe : 25 $ avant taxes
Horaire : mardi de 16h30 à 17h30
Prochaine session : Du mai au juin 2016

Ce cours peut être suivi jusqu’à la fin de la grossesse puisqu’il est adapté à chaque femme.

Commencez dès maintenant pour découvrir la danseuse qui se cache en vous !

Communiquez avec Catherine Castonguay 514-755-1275

En association avec Le Ballet Théâtral de Montréal (logo)
Sous la direction de Monique Goyer
Studio Espace 215
215, rue Jean-Talon Ouest, 3e étage
Montréal H2R 2X6
www.btmtl.com (514) 502-5117

P.S. Si l’horaire proposé ne vous convient pas, faites-nous savoir ce qui serait le mieux !

Le Ballet Théâtral de Montréal (BTM) est une école unique en son genre principalement dans la façon dont la pédagogie de la danse est transmise à ses élèves. Il est vrai que la plupart des écoles de danse de bon calibre offrent toutes une diversité  de styles tels que la danse classique, la danse moderne, le jazz ou la claquette, simplement du fait qu’elles sont toutes engagées dans l’enseignement de la même forme d’art, la danse. Les techniques de danse peuvent être quelque peu différentes selon quel professeur l’enseigne, selon quelle méthode de danse est utilisée, mais nous parlons toujours de la communication de l’art de la danse.  Là ou le BTM se démarque comme école de danse particulière est essentiellement dans la mission dans laquelle il s’est engagé, dans son objectif global et la pédagogie utilisée envers ses élèves.

Fonder par Madame Monique Goyer qui célèbre sa 35e année de carrière dans le domaine de l’enseignement de la danse et qui travail présentement sur la rédaction d’un manifeste didactique sur l’art d’enseigner la danse aux jeunes danseurs, le BTM porte comme objectif premier l’accomplissement de l’enseignement en créant une atmosphère dans laquelle un jeune danseur désirant apprendre l’art de la danse va non seulement recevoir de haut standard de qualité d’enseignement, mais va pouvoir se développer autant sur le plan physique, artistique et social que du plan personnel. Le BTM place l’accent sur l’importance de permettre à chaque élève la liberté de comprendre ce qu’il fait tout en lui enseignant la rigueur de la précision dans l’exécution des divers mouvements, pour ainsi élever son intelligence sur le sujet de la danse, augmenter son aptitude à exécuter les mouvements voulus vers de plus hauts niveaux de performance. Donc il s’en suit que dans les classes du Ballet Théâtral de Montréal, bonheur, travail, fierté et confiance vont de pair !

Le BTM propose les cours suivants :

Initiation à la danse ( pour les jeunes de 3 et 4 ans)

Préparation technique à la danse (pour les enfants du primaire jusqu’à l’âge de 10 ans)

Danses classique, moderne, jazz et claquettes pour la Relève (pour les jeunes de 10 ans et plus, ados et jeunes adultes).

Un Monde magique à but éducatif!

 

Quel texte écrire sur un faire-part pour annoncer une naissance ?

novembre 8th, 2013 by Marjorie

idee faire partÇa y est! Votre petite merveille blottie au creux de vos bras, vous l’admirez en souriant béatement. Et puis, vous pensez à tout ce qui vous attend en rentrant à la maison, et tout d’un coup, vous pensez au faire part. Bien sûr, vous l’aviez soigneusement choisi avant la naissance, mais vous n’aviez pas pensé au texte. Qu’allez-vous écrire, comment allez-vous annoncer la plus formidable des nouvelles à votre famille et vos amis, quels mots choisir?

Voici quelques idées:

Le faire part traditionnel

Vous ne voulez pas déroger aux textes figurant très souvent sur les faire part de naissance? Alors, vous n’aurez pas trop à vous casser la tête, le texte étant très facile à rédiger: « votre prénom » et « le prénom du papa » ont la joie/ le bonheur de vous annoncer la naissance de leur fils/ fille (prénom de votre enfant) né(e) le (date de la naissance) à (lieu et heure)

Le faire part tendance

Depuis quelques années, les jeunes parents rivalisent d’ingéniosité afin d’écrire des faire part faisant preuve d’imagination.
Voici quelques exemples de ce que l’on peut trouver:
Coucou, après m’être caché(e) pendant 9 mois, me voilà!
xxx cm de malice et xxx kg d’amour, je m’appelle xxx et je remplis mes parents de joie!

Le faire part frère et soeur

Votre petit ange est le dernier arrivé d’une fratrie et vous voulez intégrer vos autres enfants sur le faire part, pas de problème. De nombreux textes frères et soeurs fleurissent sur les faire part:
xxxx (prénom de votre premier enfant) est devenu grand frère/soeur le (date) à (heure). Son petit frère/soeur se prénomme (prénom du bébé). Il/Elle est le plus heureux/heureuse des grands frères/soeurs.

Quelque soit le texte que vous choisirez, annoncer la naissance de votre enfant reste la plus belle des nouvelles. Alors, laissez parler votre coeur et votre texte sera magnifique.

Du mobilier pour votre nouveau né

mai 6th, 2013 by Maxime

Du mobilier pour la chambre

A l’arrivée d’un nouveau né dans une maison, toutes les mesures nécessaires doivent être prises. Parmi celles-ci, il y a l’achat de mobilier adéquat pour le bébé. Ce qui importe de manière prioritaire est d’avoir un berceau qui permettra au bébé de dormir. Pour cela, visitez la page en ligne qui commercialise des meubles avec des produits pour bébés comme une commode, un meuble de rangement pour les produits du nouveau né, et un coffre à jouets. Vous pourrez donc passer rapidement votre commande et être livré en un temps record. Veillez à avoir un berceau avec des barreaux pour assurer la sécurité de l’enfant. En outre, plusieurs accessoires sont indispensables pour votre nouveau né.

Des meubles utiles pour le bébé

Vous pouvez trouver sur des portails en ligne, plusieurs meubles Paris de qualité, appropriés pour votre nouveau bébé. En effet, n’oubliez pas de prévoir une table à manger et la chaise ou le fauteuil qui va avec afin de mettre l’enfant dans de bonnes conditions. Il y a aussi beaucoup d’autres accessoires qu’il convient de consulter et de choisir pour le bien être de votre bébé. Vous trouverez ces meubles en bois de qualité, et en couleur afin d’avoir en même temps des objets de décoration.

Découvrez les cures thalasso prénatales et postnatales

juin 28th, 2012 by thalassoline

L’arrivée d’un enfant est l’un des évènements les plus importants de la vie d’une femme, mais aussi l’un des plus déroutants. De nombreux centres de thalassothérapie ou de balnéothérapie ont conçu des programmes spécifiques à destination des femmes enceintes ou des toutes jeunes mamans : les cures prénatales et postnatales.

Il est parfois difficile de s’y retrouver devant la multiplicité de ces nouvelles cures, aux appellations complexes et variables. Découvrons les réponses aux grandes questions que vous vous posez concernant ces forfaits.

 

A qui s’adressent ces cures ?

La cure thalasso prénatale – parfois dénommée « future maman » – est destinée aux femmes enceintes qui souhaitent se détendre et anticiper l’arrivée de ce nouveau membre de la famille. Vous ne pourrez pas en bénéficier si vous êtes à un stade trop proche ou trop éloigné du terme : les centres n’acceptent en général les femmes enceintes qu’entre le troisième et le septième mois de grossesse.

La cure thalasso postnatale – aussi appelée « jeune maman », ou « maman bébé » lorsqu’elle inclue des soins pour l’enfant – souffre elles aussi de contraintes temporelles. Dans la plupart des instituts, vous pourrez en bénéficier au minimum trois mois (lorsque la rééducation périnéale est achevée) et au maximum huit ou neuf mois après l’accouchement.

 

Quels sont les effets escomptés ?

Dans les deux types de cures, le mot d’ordre est le bien-être du corps et le ressourcement de l’esprit. Les soins de thalasso ou de balnéothérapie aident à soulager le stress et les tensions qui peuvent accompagner la grossesse, ainsi qu’à atténuer la sensation de fatigue.

De plus, dans le cadre d’un programme postnatal, les techniques utilisées cherchent aussi à remodeler votre silhouette et à renouer avec vos formes d’avant l’accouchement. Vous prendrez enfin du temps rien que pour vous, après de longs mois consacrés à préparer l’arrivée de l’enfant ! Et lorsque Bébé bénéficie lui aussi de son programme de soins, c’est l’occasion idéale de faire plus ample connaissance tout en douceur.

 

Comment se déroulent les cures prénatales et postnatales ?

Les forfaits « future maman » n’incluent que des soins compatibles avec les capacités des femmes enceintes, définis par la visite médicale préalable à la cure : activités physiques adaptées (en piscine le plus souvent), aquagym douce, séances de sophrologie et de relaxation, pressothérapie, soins de beauté du visage et du corps… Sans oublier les prestations plus classiques utilisant les éléments marins ou l’eau douce (enveloppements d’algues, douches à jets, bains hydromassants, etc.). La clef du succès est un suivi médical régulier tout au long du programme.

Les cures postnatales comprennent elles aussi des soins relaxants et tonifiants, mais mettent davantage l’accent sur la minceur et la beauté de Maman. Si vous optez pour une formule « maman bébé », vous alternerez entre vos prestations individuelles et celles qui incluent votre enfant : séance de bébé nageur, apprentissage des techniques de massage pour bébés…

L’accompagnant non curiste n’est pas mis de côté lors des cures « maman bébé » : il bénéficie souvent de l’hébergement gratuit, ou bien le Papa peut prendre part à certains soins avec Bébé. Tout le matériel nécessaire pour l’accueil de l’enfant est mis à votre disposition en chambre : lit, table à langer, etc. Enfin, le baby-sitting peut être assuré pendant que la maman se délecte de ses soins.

 

Où partir ?

Les plus grands centres thalasso ou balnéo français et étrangers proposent des formules pré-natales comme post-natales.

Près des planches de Deauville, le long de l’immense plage de La Baule, au cœur du Pays basque ou sur les rives du lac Léman, la France offre un éventail des plus riches. Et pour encore plus de dépaysement, n’hésitez pas à franchir les frontières hexagonales : rendez-vous tout près de Barcelone, dans la station balnéaire marocaine d’Agadir, ou encore sur la secrète île d’Ischia en mer Tyrrhénienne.

Thalassoline réunit pour vous les meilleurs centres pour une cure pré ou postnatale. Vous pourrez y découvrir votre destination idéale !

Le faire-part de naissance en Hollande

juin 14th, 2012 by LaMaman

Que savez vous du faire part de naissance en Hollande ? Quelle est son utilisation ?
Le faire part de naissance en Hollande est-il différent d’un autre faire part d’un autre pays européen ?
Le faire part de naissance a un but bien précis et il est utilisé de manière générale dans tout les pays d’Europe et principalement en Hollande !

La naissance d’un enfant marque un tournant dans la vie d’un couple et dans la vie d’une famille. C’est une naissance en plus qui permet l’agrandissement d’une famille et cela permet à un couple de devenir parent et aux parents du couple de devenir grand-parents, ce qui est très important de part le rôle.

Ainsi, après une naissance, il est important de transmettre la bonne nouvelle à toute la famille et aux amis afin qu’ils soient au courant de la venue au monde de cet enfant et du bon état de santé de l’enfant et de la maman.
Il existe donc différentes manières d’annoncer la nouvelle de nos jours : par téléphone, par sms ou par e-mail, mais il faut garder une véritable trace de la naissance de l’enfant pour les années à venir.
Ainsi, il est possible d’envoyer un faire part afin d’être informé tout en gardant un souvenir de ce jour précis.

Un faire part peut être commandé chez un spécialiste en Hollande, aussi bien sur internet que dans une boutique, en choisissant bien selon le sexe de l’enfant. Vous pourrez ensuite faire quelques recommandations à ce professionnel qui se chargera de peaufiner au faire part de qualité pour votre famille.
Vous pourrez alors indiquer la date et l’heure de la naissance, le poids et la taille ainsi que le prénom et une petite photographie de l’enfant.
Il sera également possible de créer votre propre faire part chez vous afin d’y ajouter une touche personnelle unique !

Il est important en Hollande de garder une trace de la naissance de l’enfant et pas seulement dans la mémoire. Mais au fait, en hollande, comment appelle-t-on un faire part de naissance ? ET bien tout simplement (ou plutôt pas du tout simplement ^^) geboortekaarte au singulier et geboortekaartjes au pluriel. Pas facile hein ?!!

Crédit photo : www.baby-cards.nl

La tradition du faire-part de naissance

avril 15th, 2012 by LaMaman

Le faire-part naissance est une lettre que les parents envoient à leur famille et amis afin de leur annoncer la naissance de leurs enfant. Ce document se veut informatif mais surtout solennel : il s’agit de faire partager le bonheur à tous !

Le faire part naissance existe depuis plus de deux siècles: c’est en 1781 que le premier à été recensé. C’était alors Gauthier de la Peyronnie, un riche aristocrate français, qui annonçait la naissance de son fils à ses proches. En réalité, des faire part naissances existaient déjà, mais leur utilisation était rarissime puisque leur utilisation ne se faisait que par les rois et reines, qui annonçaient ainsi la naissance d’un prince ou d’une princesse. A l’époque, seul le sexe du bébé était indiqué, car la tradition voulait que les parrains ou marraines choisissent son prénom plus tard.

C’est à partir du XXème siècle que le faire-part naissance se démocratise : désormais utilisé par tout un chacun, il est souvent peint ou dessiné par des artistes reconnus ou en devenir, et les formats et couleurs utilisées se multiplient. Petit à petit, le faire-part s’agrémente de dessins, et surtout d’une photo de l’enfant. Le faire-part traditionnel reste quant à lui plus factuel, plus sobre, mais de taille plus grande et souvent édité à peu d’exemplaire, pour la famille proche.

Aujourd’hui, le faire-part naissance est très répandu, il sert à informer de la naissance de son enfant, de le présenter brièvement, souvent avec un petit texte humoristique ou poétique. Il est courant de « faire parler » le grand frère ou la grande sœur, ou de simplement décrire le bébé avec des termes plus ou moins originaux. Le faire part naissance est souvent envoyé quelques jours après l’accouchement, mais il est courant de ne l’expédier un, voire deux mois après.

Visuellement, depuis sa création, le faire-part naissance à gagné en originalité et en qualité : papier cartonné ou glacé, belles enveloppes décorées,… les coûts d’impression étant de plus en plus abordables, vous pouvez laisser libre court à votre imagination !

Accouchement et épisiotomie

janvier 17th, 2012 by Planet Cards

En ce qui concerne la pratique de l’épisiotomie tout dépend du professionnel qui la pratique. Une chose est pourtant certaine, elle est utilisée de façon plus systématique pour un premier enfant. Pourquoi l’épisiotomie est-elle si souvent nécessaire ? Bébé-Cards, leader du faire part naissance, fait le tour de la question !

Qu’est-ce qu’une épisiotomie ?

L’épisiotomie est un acte chirurgical bénin pratiqué presque quotidiennement par les obstétriciens et les sages-femmes qui réalisent les accouchements. Il s’agit en fait d’opérer une petite incision de quelques centimètres sur le muscle du périnée, au niveau de la vulve. Cette petite découpe va servir à faciliter le passage de la tête du bébé au moment de l’expulsion.
L’épisiotomie doit être pratiquée au moment opportun pour ne pas être pratiquée sur un muscle déjà déchirée et pour offrir une assez grande sortie au bébé.
Il faut bien noter que cette intervention est complètement indolore du fait de l’anesthésie de la péridurale. Elle permet par contre d’éviter une déchirure du plancher pelvien, de raccourcir le temps d’expulsion et ainsi la fatigue de la maman comme celle du bébé.

Pourquoi pratiquer une épisiotomie ?

Il existe différentes raisons qui font qu’un médecin ou une sage-femme prend la décision de pratiquer une épisiotomie sur une patiente. Elles sont presque toutes liées au muscle pelvien et se comprennent aisément.
– On pratique l’épisiotomie en premier lieu parce que la tête du bébé à du mal à passer ou ne passe pas. Le muscle pelvien n’est pas assez souple, ne se détend pas assez et la future maman risque une déchirure musculaire à tout moment. Celle-ci serait bien plus longue et compliquée à cicatriser qu’une incision franche très vite recousue.
– La deuxième raison à l’épisiotomie -et ceci sans aucun rapport avec un classement de son utilisation- est une raison préventive des troubles du plancher pelvien après un accouchement.
– On incise également le périnée pour éviter, à la suite d’une mauvaise déchirure, les risques de prolapsus, ce qui correspond dit plus « vulgairement » à une descente d’organe.
– Sur le même plan, l’épisiotomie peut éviter le relâchement du muscle périnée post accouchement et les fuites urinaires qui rendent obligatoire la rééducation.
– Enfin un passage trop étroit pour le bébé va entrainer son blocage au niveau de la région du périnée et va pouvoir provoquer une souffrance fœtale. Un bébé qui se fatigue, un cœur qui bat moins vite… Ces symptômes peuvent être dangereux. Aussi l’incision laisse-t-elle le bébé passer plus facilement ou donne-t-elle plus de place au moyen d’aides possibles pour le bébé.
Les suites d’une épisiotomie
Les suites d’un accouchement avec épisiotomie ne sont pas particulièrement compliquées mais peuvent prendre un peu de temps et demandent certaines précautions.
La toilette intime va demander une délicatesse toute particulière pour ne pas déchirer les points de suture et surtout pour ne pas provoquer de douleurs inutiles. En effet la cicatrisation de l’épisiotomie va prendre au moins une semaine et pendant ce temps-là les sutures devront se trouver le plus possible au sec et ne pas être tiraillées. Après la toilette il est recommandé de sécher la zone avec une compresse stérile en tapotant doucement. L’usage d’une ampoule de 40W maximum peut aussi avoir son utilité en chauffant légèrement la cicatrice afin de la faire sécher au mieux.
Selon les femmes c’est le chaud ou le froid qui apportera le plus grand soulagement aux petites douleurs provoquées par la cicatrisation de cette zone sensible. Un filet d’eau tiède puis une ampoule, une fois installée sur le lit pour les unes, eau froide et glaçons pour les autres. Peu importe tant que le soulagement est là et que la plaie fini bien au sec.

Enfin pour ce qui est de la reprise des rapports sexuels, la plupart des femmes les déclarent douloureux jusqu’à trois semaines après la cicatrisation de la plaie et certaines vont même jusqu’à trois mois. Il va donc falloir faire preuve de patience et de douceur du côté des dames comme du côté des messieurs.

Naissance de bébé : pourquoi et comment sécuriser la maison

décembre 20th, 2011 by Planet Cards

Il semble toujours qu’un enfant soit en sécurité lorsqu’il est dans sa propre maison, qu’il n’y risque rien. C’est le reflex de chacun et de chaque parent que de mettre son enfant à l’abri à la maison. Oui mais si la maison constituait aussi un endroit dangereux pour les enfants ? Bébé-Cards, spécialiste du faire part naissance, vous conseille sur comment mettre son enfant en sécurité à la maison.

Pourquoi sécuriser la maison à l’arrivé d’un enfant

Chaque année, de nombreux accidents domestiques impliquent des petits garçons ou des petites filles dont le domicile n’était pas suffisamment sécurisé. Il est presque impossible pour les parents de toujours surveiller leurs enfants et d’anticiper tout ce avec quoi ils pourraient se blesser involontairement.

Malheureusement, des accidents graves et même des décès sont régulièrement constatés par les pompiers ou les équipes du SAMU qui se tiennent prêts à intervenir. Que ce soit dans la cuisine, la salle de bain ou n’importe quelle pièce de la maison, le danger pour les petits, est partout.

Les produits ménagers, les produits d’hygiène, l’ergonomie des meubles de la maison, le système électrique, les plantes qui peuvent être toxiques, un meuble mal fixé, une clef, de la vaisselle, des couverts, une nappe…Et la liste n’est pas exhaustive, tout peut être dangereux pour le nouveau-né ou pour le petit enfant qui commence juste à se déplacer.

Si les couverts ou les coins de tables blessent les adultes, ils peuvent tuer les enfants. Si certains produits rendent malades les adultes, ils peuvent tuer les petits. Si une seconde d’inattention n’est pas toujours grave pour les adultes elle peut être fatale à un tout petit.

Sécuriser la maison est donc primordial avant l’arrivée d’un nouveau-né. Nul besoin d’attendre qu’il se déplace seul pour ça.

Comment sécuriser une maison

Le meilleur moyen de sécuriser une maison n’existe pas. Il y a différents moyens de rendre une maison plus sûre pour un enfant mais le risque zéro n’existe pas, il faut le savoir. Aucun parent ne doit se culpabiliser de n’avoir pas pensé à telle ou telle chose, c’est impossible.

Mais pourquoi ne pas commencer par passer chaque pièce de la maison et ses risques en revue ?

– La cuisine ? Disons le verre, le gaz, le four, les plaques de cuisson, les casseroles, les risques pour un petit de se couper, de s’ébouillanter…La cuisine est une des pièces les plus dangereuses pour bébé. Veillez à ce que petit y soit toujours bien installé dans son cosy et faites en sorte que les tiroirs ferment bien ainsi que les portes de placard.

– La salle de bain ? La baignoire, les chutes, les noyades. Le bain d’un petit ne doit jamais se faire seul. Même installé dans un transat avec très peu d’eau bébé peut se noyer en moins d’une minute. Un tapis anti dérapant et une surveillance de tous les instant viendront à bout de cette angoisse.

– Le salon ? Les nappes et ce qu’il y a dessus, les plantes qui sont toxiques pas forcément pour les adultes mais pour les enfants, les fils qui courent d’un appareil à l’autre, les prises électriques… Ici pensez à acheter des cache-prise par dizaines, à remonter ou supprimer les plantes incriminées et à momentanément débarrasser la table de sa nappe habituelle.

 

Enfin, un peu partout dans la maison, des barrières de sécurité peuvent être installées, les tapis retirés pour éviter les chutes, les fenêtres et balcons verrouillés ainsi que les portes des placards.

En cas d’ingestion de produits toxiques, de coupures, de brûlures ou de chutes adoptez le bon reflex, composez le 15 pour le SAMU ou le 18 pour les pompiers.

 

Un article qui peut vous intéresser sur la déco et la sécurité dans la chambre de bébé :

http://www.bebe-cards.com/blog/decoration-securite-conseils-chambre-bebe/

Choix de l’allaitement au sein ou au biberon

décembre 16th, 2011 by Planet Cards

Dès la fin de la grossesse chaque mère se demande si elle va ou non donner le sein à son enfant une fois né. Certaines femmes ont l’intime conviction qu’il faut le faire ou ne pas le faire dès le début de leur grossesse. Pour les autres le questionnement est long et les influences diverses.  Alors, faut-il donner le sein à son enfant ou pas, ou partiellement ? Réponse avec Bébé-Cards, spécialiste du faire part naissance.

Que veut dire allaiter son enfant ?

Tout simplement, allaiter son enfant veut dire que la maman, une fois son ou ses bébés né(s) va choisir de leur donner son propre lait à boire pendant plusieurs mois voir plusieurs années. Ainsi le matin, le soir et même la nuit au début de l’allaitement, la maman sera disponible pour son petit, pour lui donner la « tétée ».

De façon plus complexe, allaiter son enfant est un choix évident pour certaines, nécessaire pour d’autres mais qui de toutes façons porte à conséquences.

L’allaitement maternel qu’il soit exclusif ou non suppose que les montées de lait de la maman soient assez fréquentes et qu’elle ait assez de lait pour son bébé. Les glandes mammaires ne fonctionnent pas chez toutes les femmes avec la même efficacité et parfois un manque de lait survient. C’est pourquoi des mamans décident de passer à l’allaitement mixte ou partiel.

Dans ce cas de figure, le bébé est nourrit à la fois au sein mais aussi au biberon avec donc du lait maternel et du lait maternisé.

Dans tous les cas, bébé devra être allaité plusieurs fois par jour et par nuit afin de grandir correctement. Ceci aura l’avantage de créer un lien unique entre la mère et l’enfant. Par contre, il ne sera plus question de demander au papa de donner le biberon du petit en pleine nuit !

À noter que le lait maternel et les nutriments qu’il contient sont recommandés en cas de naissance prématurée.

Un choix personnel

Allaiter son enfant ou non, de manière partielle ou totale est un choix absolument personnel que personne ne doit venir influencer. La future maman risque pourtant de se voir donner toutes sortes de conseils sur la meilleure façon de faire et ce dès la maternité.

Il est souvent constaté que les sages-femmes dans les maternités préconisent de façon parfois un peu appuyée l’allaitement. Si l’allaitement est un choix tout à fait bénéfique pour le bébé, il faut que sa maman ait pour cela une hygiène de vie et une hygiène alimentaire suivies. Il faut en effet savoir, que le tabac et l’alcool que peut consommer une jeune maman, vont passer dans son lait. Et de son lait à son bébé. Dans ces cas précis, mieux vaudrait privilégier l’allaitement artificiel, au biberon.

Si l’allaitement exclusif est un avantage certain pour le bébé qui en bénéficie, de par les anticorps qu’il reçoit du lait de sa mère, il est aussi un inconvénient pour celle-ci. L’allaitement exclusif n’est pas toujours facile à vivre il faut le savoir.

La fatigue que cela entraine par les tétées régulières peut dériver en baby blues, les seins peuvent être abimés par des crevasses et si la maman reprend le travail, y allaiter son enfant peut vite devenir un calvaire d’organisation.

La Leche League -une association de mères bénévoles soutenant l’allaitement en lien avec l’OMS et l’UNICEF- pourra apporter son soutien aux mères dans la difficulté à ce moment de leur vie.

Mais chacune doit être consciente de son choix et ne pas se laisser influencer par qui que ce soit.

Un article qui peut vous intéresser sur les aliments à éviter lors de l’allaitement au sein :

http://www.bebe-cards.com/blog/quels-aliments-eviter-quand-on-allaite-au-sein/

Des vêtements bébé éthiques, écolo et originaux

décembre 13th, 2011 by lasticotgeek

Layette Trognon de pomme

Avez-vous remarqué ? Dès que l’on cherche à acheter de la layette pour offrir à des amis qui viennent d’avoir un bébé, ou pour son propre bébé tout simplement, on retrouve rapidement les éternels bleu garçon, rose fille et des illustrations pas franchement travaillées…

Moi j’en ai eu marre de ne pas trouver LE cadeau idéal pour mes copains. Du coup, j’ai décidé de créer ma propre marque de vêtements : Trognon de pomme !

De formation écologue, j’ai sélectionné les basiques de mes vêtements bébé pour leur grande qualité et le respect de l’environnement dont fait preuve mon fournisseur. Il a d’ailleurs obtenu la précieuse certification Oeko-Tex class 100, qui garantit qu’aucun produit toxique n’est utilisé à aucune étape de la fabrication.

Vous allez me dire : « C’est très bien tout ça, mais des vêtements bio il y en a, on connait… » Oui, sauf que Trognon de pomme va plus loin encore. Avoir un produit de qualité ne suffit pas. Il faut qu’il plaise.

J’ai donc créé 4 collections différentes, pour satisfaire tous les nouveaux parents : geek, rebelle, gourmandise et nature. A chaque collection correspond une série d’illustrations dans la thématique choisie.

Ainsi, on se retrouve avec de chouettes vêtements bébé, pour bébé bio mais aussi originaux ! 😉

Tee-shirt ComptinePack BeurpBavoir DonutTee-shirt LoL

« Previous Entries