À quel âge un enfant s’intéresse-t-il au jeu de construction ?

décembre 4th, 2017 by Marjorie

Le jeu de construction est une fenêtre créative sur le monde bien réel. Dès leur plus jeune âge, les enfants peuvent en tirer profit. Explications.

En bois ou en plastique, le jeu de construction offre des avantages innombrables aux enfants. Grâce à eux, ils développent leurs compétences motrices aussi bien que leur inventivité. Ils se créent un univers tout en comprenant les lois qui régissent le monde.

Le jeu de construction à travers les âges

Avant 2 ans, le jeu de construction se résume surtout à des cubes à empiler et à faire tomber. Au départ, bébé élabore des formes sur le sol puis, en grandissant, crée des objets en 3 dimensions. Le plus chouette : ériger la tour la plus haute. À partir de 2,5 ans, l’enfant se lasse des briques. Il s’intéresse d’avantage aux animaux, aux châteaux forts, aux circuits de course… Son univers est plus complexe et ses constructions le deviennent naturellement aussi.

Tant qu’il grandit, votre enfant développe toujours de nouvelles capacités en jouant. Entre 3 et 5 ans, le jeu de construction lui permet de gérer ses émotions. Il acquiert des aptitudes intellectuelles et développe la notion du temps qui passe. On aime les jeux de construction avec lesquels il apprend à attendre son tour, à imaginer un scénario et à développer des stratégies.

À partir de 6 ans, les enfants aiment reproduire les modèles. On pensera donc à un puzzle ou une maquette. Favorisez un jeu de construction avec un plan, une marche à suivre, comme les briquettes Lego ou les Meccano.

Et s’il n’aime pas le jeu de construction?

Le jeu de construction rassemble une large gamme de jouets : briquettes, planches à empiler, jeux d’imitation, petites voitures, puzzles, pâte à modeler, etc. Pourtant, s’il est intéressant à bien des niveaux, certains enfants n’aiment pas le jeu de construction. Pas la peine de vous inquiéter. Cela les intéressera plus tard. Participez aux jeux de vos enfants et initiez-les au plaisir de jouer pour comprendre le monde.

Leave a Reply